Mot-clé - jai mal

Fil des billets - Fil des commentaires

Et la fête continue

Rien de tel qu’une bonne grippe pour couper court à toute velléité de boulot, sorties, bon plats… Ça commence à devenir plus vivable depuis aujourd’hui, espérons donc aussi que la flemme de la vésicule, toujours elle, disparaisse également très vite. Et passer à autre chose. Ça n’a pas aidé mon défi  […]

Lire la suite

La ronde des jurons

Générosité, tolérance, démocratie

Plutôt que des jurons, ce qui revient le plus ces jours-ci sont les superlatifs de sidération. Même si certains des auteurs que nous pleurons n’étaient sans doute pas les derniers à en proférer. Plutôt que de dire “Je suis Charlie”, d’un unanimisme qui me laisse perplexe, et qui exclut de facto  […]

Lire la suite

Charlie Hebdo

Ils m’ont fait rire longtemps, puis plus trop, puis plus du tout. Mais ils étaient indispensables à l’idée qu’on se fait de la liberté d’expression. Leur seule arme était les mots, les dessins. Ne surtout pas laisser le champ libre aux nauséabonds qui vomissent leur haine et font vomir de dégoût.  […]

Lire la suite

Au revoir Marie

Elle était de ces personnes qui marquent les esprits, par leur bonté, leur générosité, leur force de caractère. Portant toujours le chapeau avec élégance, elle était le soutien indéfectible de Dominique, assumait beaucoup plus qu'il était possible d'imaginer, et leur complicité permettait de tout  […]

Lire la suite

Leçon du jour : apprendre à réfléchir

Il y a quelques jours, un ami me transmet un mail d’un appel à participation pour une compilation en soutien au peuple du Japon, très sévèrement touché par un séisme puis un tsunami, dont les images m’ont beaucoup choquées. Très motivé par cet appel à date courte, je me lance…

Lire la suite

Quand tout va bien

Il suffit de dire que tout va bien pour se ramasser un boomerang sur le coin du nez, qui vous rappelle que quand la santé va tout va, mais que quand un big maousse costaud rhume se pointe avec la totale (nez-gorge-bronches-fièvre), ben ça marche beaucoup moins bien forcément... Un coup de  […]

Lire la suite

dans le coton

ça vous est forcément déjà arrivé : un jour précédé d'une nuit agitée par un orage, une tension, l'esprit à l'affût, et le jour se déroule avec un vague mal de tête, une vague somnolence qui traîne jusqu'au soir, sans réelle solution d'apaisement. Et il faut pourtant assurer la journée, quoiqu'il  […]

Lire la suite

Haut de page