C'était Ramsès (début 2007 - février 2011)

Décidément, la vie des chats mâles de la maison se finit tragiquement. Ramsès est le 4e mâle à mourir, cette fois-ci après avoir croisé une voiture d'un peu trop près.

Ramsès couché dans l'herbe Après Artémus qui s'est pris une portière de voiture sur le cou alors qu'il ne devait pas avoir 6 mois, Steed qui a disparu alors que je bossais chez Leclerc (eh oui), Gabin qui est mort d'on ne sait quoi, et Ramsès donc. Oh, il n'entrait plus dans la maison, il était toujours par monts et par vaux, et venait irrégulièrement manger sa pitance. N'empêche. C'était un chat affectueux, qu'on avait recueilli un matin d'hiver 2007 alors qu'il n'avait que 2 mois (environ) et qu'il miaulait tout ce qu'il pouvait.

Ramsès portrait Ramsès sur le muret

Restent les fidèles minettes, Pooka, la première, la seule, l'unique qui va fêter ses 10 ans ce printemps, et Ayako, qui est arrivée comme Ramsès un matin d'hiver, un an plus tard.

Une nouvelle page se tourne. Passons à autre chose.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.envisagerlinfinir.net/trackback/399

Haut de page