Mot-clé - triple gronk

Fil des billets - Fil des commentaires

Les crèves-la-dalle vous saluent bien !

No!

Je sais que je ne devrais pas trop aller sur ce réseau (a)social nocif à tout point de vue, mais voilà, c'est aussi une façon de communiquer et de voir ce qui se passe dans le milieu. Et aussi de garder le contact avec la tribu qui tourne autour de la musique. C'est important donc. Mais. On tombe  […]

Lire la suite

Fallait pas m'appeler…

À quel moment un marketeux à 2 balles s’est dit que c’était une bonne idée de harceler les gens sur leur téléphone (portable) pour leur vendre de la merde ? Dommage pour la personne qui m’a appelé tout à l’heure alors que j’étais dans un état proche de l’Ohio (comme aurait dit Adjani) et franchement  […]

Lire la suite

SFR no more

Je sors le blog de sa torpeur pour râler : normal. (Non, ce n’est pas le silence radio depuis… 3 mois (!) qui est normal.) Adoncques, nous faisons face depuis quelques temps à une grosse dégradation de service du côté de chez SFR, opérateur bien connu pour ses pratiques commerciales fallacieuses  […]

Lire la suite

Toujours pas…

J’étais fin prêt, bien remonté grâce au dégoût suscité par les derniers rebondissements, à enfin cracher ce billet sur la vie, (comment on détruit) la terre, le monde impitoyable de la musique. Et puis non. Toujours pas. Trop de choses à faire. Et le manque d’envie, la lassitude de devoir composer  […]

Lire la suite

Que reste-t'il ?

Maintenant que c’est plié pour le candidat EELV qui a négocié, outre des promesses qui n’ont déjà pas été tenues à la mandature qui s’achève[1], des places au chaud pour les législatives pour un certain nombre de candidats de son parti (mais quel est-il encore, ce parti, démantibulé par des  […]

Lire la suite

Grève

La grève des électeurs

Comment peut-il arriver qu’il se rencontre quelque part, même dans le fond des landes perdues de la Bretagne, même dans les inaccessibles cavernes des Cévennes et des Pyrénées, un bonhomme assez stupide, assez déraisonnable, assez aveugle à ce qui se voit, assez sourd à ce qui se dit, pour voter  […]

Lire la suite

Utopie

Les utopies sont joliment mortes et enterrées. Si toutefois il restait un brin d’espoir quant à l’évolution de nos sociétés (on ne sait jamais, hein…), l’année 2015 a permis d’y voir plus clair… enfin, plus sombre, du coup. La pilule est plus amère que jamais. Et bon Noël.

Irrésistible

Une irrésistible envie de crier, pour couvrir les semeurs de troubles, les alimenteurs de peur, les grandes gueules / petites b****. La classe politique me sort par les yeux. De quoi vous dégoûter à tout jamais de voter.

Haut de page