Envisager l'infinir

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - concert

Fil des billets - Fil des commentaires

2 juillet 2018

Toujours pas

Des excuses, des vraies excuses, et un chantier encore au point mort.

J’ai aussi de bonnes excuses : un site tout beau réalisé avec plusieurs amis de grand talent pour un excellent projet, Les Médusés de Gorgopolitis qui se développe depuis des années. Je vous laisse parcourir le site et me donner votre avis. Il est pour le moment très peu accessible, mais une version dédiée alternative devrait voir le jour prochainement.

Carte Médusés de Gorgopolitis

Du taff, aussi… autre site tout neuf.

Et puis dans les excuses, mais en sont-ce vraiment ? Des concerts partout où l’intérêt nous mène : Nîmes pour le festival TINALS (lire nos live reports sur À Découvrir Absolument), en Bretagne pour voir 2 dates du groupe mythique (pour nous) Distorted Pony, etc.

Et puis beaucoup de musique à faire pour différents projets, notamment Les Médusés dont on accompagne musicalement la visite du Gorgopolitis Museum à Chalon dans la Rue du 19 au 22 juillet.

Et puis un ascenseur émotionnel ultra sollicité par différentes choses plus ou moins cools.

2018, une année charnière.

21 mai 2017

Un mois et demi !

C’est à cause de Franck que je ne suis plus assidu ici. Bon ok, je charrie un peu, mais la découverte de Mastodon[1] m’a fait complètement oublier mon blog. Ou peut-être n’est-ce qu’une excuse pour revenir la queue entre les pattes (euh… non, rien) et tenter de me justifier pour le silence vertigineux ces dernières semaines.

Donc, il y a eu du boulot, des vacances à l’ouest (pour changer), quelques concerts à droite à gauche - j’y reviendrai peut-être -, des élections, une saturation d’injonctions politiques sur les réseaux sociaux traditionnels (Twitter / Facebook) qui m’ont fait m’en éloigner[2], et un désamour du thème du blog que je ne supporte plus… et comme je n’ai pas envie de mettre un thème standard et que je n’ai pas pris le temps de m’en faire un selon mes envies, bah voilà quoi.

Bref. Sinon, ça va vous ?

Edit : Et quelques heures après la publication de ce billet, sur Mastodon, Clochix fait un constat sinon semblable, du moins parallèle (et mieux exprimé).

Notes

[1] J’en reparlerai sans doute sous peu.

[2] Pour Facebook, je n’y suis plus depuis 2 semaines, et sans grande envie d’y retourner, il faut avouer.

2 avril 2017

Lâcher prise

Hier soir, c’était concert pour Mona Kazu. Les conditions n’étaient pas forcément optimales, le lieu petit, la scène minuscule, le son étriqué… pas l’idéal pour certains titres assez chargés du répertoire. Pour d’autres par contre, la grande proximité des musiciens et le retour du public donnait une tension et une implication plus forte. Parfois jusqu’à ce phénomène, souvent lors du climax musical du morceau joué, qui se produit à l’intérieur de soi, où on lâche la bride, où on se laisse aller, qui fait penser à la transe mais pas tout à fait, qui fait que les gestes obéissent toujours aux ordres mais de façon plus libre, plus relâchée, où le contrôle devient relatif. Ça a dû m’arriver 2 ou 3 fois hier, ce qui est assez rare, certains concerts n’en déclenchant pas du tout.

Je me dois de préciser que c’est une sensation plutôt agréable, et que c’est aussi l’impression de ne pas faire semblant, de ne plus être dans le jeu mais dans l’expression brute, qui donne une valeur différente à l’instant.

27 février 2017

Aux âmes bien nées…

Des fois on se dit que certains sont tombés dedans quand ils étaient tout petits. Les 2 frère / sœur de Ropoporose sont de ceux-là. À peine 40 ans à eux 2, et du talent à revendre. On voyait circuler le nom depuis un moment, mais on n’avait pas eu l’occasion de les voir encore. La première fois c’est en octobre 2015. Et déjà tout est là, des mélodies, une énergie folle, de l’inventivité à la minute (parfois un peu trop même, la fougue, que voulez-vous !). Un an et demi et 3 concerts vu d’eux plus tard, on les a revu ce vendredi à Besançon, et ils ont gagné en maturité et profondeur, sans perdre l’énergie et la spontanéité des débuts.

Ropoporose @ Passagers du Zinc - Besançon

Ropoporose @ Passagers du Zinc - Besançon

Je vous conseille de jeter une oreille à leur tout nouvel album, une perle d’indie-rock.

6 février 2017

Tiercé gagnant

Jeudi : Ici c’est Brest, concert de 3 groupes rock bretons à la Péniche Cancale de Dijon, chouette soirée avec Djokovic, Slow Sliders & les excellents Bantam Lyons.

Vendredi : Brzowski + D-Faz au Coquillage (LE café concert du bassin minier), un mélange réjouissant de rap US et d’hip hop électro-rock from Saint-Étienne.

Samedi : direction Langres pour retrouver l’excellent Olivier Mellano avec son projet No Land : un bagad (des bombardes, des cornemuses, des percussions) et Brendan Perry (de Dead Can Dance, oui oui oui) pour une superbe pièce musicale de 40 minutes prônant l’utopie d’une terre sans frontière, sans pays.

Cette semaine encore, on a pris du plaisir en concert.

29 janvier 2017

Du bonheur en image et son

Ce vendredi nous sommes allés voir un concert… non en fait c’était un ciné-concert… non en fait c’était un objet musical et vidéo non identifié. Et on s’est pris un déferlement de bonheur sous forme de notes, d’images, de sons, tout ça en harmonie, avec des musiciens joueurs au sens premier du terme, qui s’amusent comme des petits fous, d’une virtuosité qui n’a d’égal que la bonne humeur qu’ils communiquent. Cet artiste, c’est donc l’excellent Chassol et je ne peux que vous recommander d’aller le voir s’il passe près de chez vous !

Concert Chassol @ La Rodia

7 janvier 2017

Shannon…

Il y a quelques jours ont émergé plusieurs vidéos datant de 2004, d’autres continuent d’apparaître sur le compte de l’utilisateur Vimeo No More Return, elles semblent avoir en majorité été tournées lors de différentes éditions de l’excellent festival “Les Femmes s’en mêlent”.

En 2004 donc, je me rends à Paris pour une soirée de ce festival, pour un plateau qui s’avèrera exceptionnel : la pétillante Dawn Landes en solo que je découvre alors, le collectif danois Under Byen qui me met une énorme claque, et Shannon Wright, que je vois pour la première fois (mais pas la dernière…). Là aussi, grosse sensation, en duo avec la batteuse qui a joué sur son dernier album, c’est d’une rare intensité.

Malgré le son manquant singulièrement de graves, la vidéo ci-dessous donne une idée assez précise de ce que peut donner Shannon Wright en concert.

Shannon Wright 30/04/04 Paris, Café de la Danse from NO MORE RETURN on Vimeo.

4 janvier 2017

Bilan musical 2016

Suuns - Hold/Still

Cette année, contrairement à d’autres où j’avais laissé passer le temps et n’avais rien rédigé, j’ai pris le temps de faire un petit bilan musical de l’année 2016. Il se trouve qu’il a été publié sur À Découvrir Absolument, où j’écris parfois notamment des chroniques de concerts…

Je vous laisse découvrir tout ça. Et s’il y a des artistes que vous ne connaissez pas, vous pouvez en discuter dans les commentaires ici, c’est fait pour ça.

20 novembre 2016

3 lettres

Il s’est passé beaucoup beaucoup de choses très chouettes depuis le dernier billet, j’aurais pu faire un billet par jour, mais comme je n’arrive décidément pas à me contraindre à la publication quotidienne, c’est plutôt quand j’y pense[1].

Donc, hier, nous avons assisté à un très beau concert de TvB. Et ça fait du bien.

TvB @ Le Guingois / 109 - Montluçon

Note

[1] Ceci dit, rien ne dit que je ne vais pas rattraper tout ça en publiant des billets antidatés…

21 juillet 2016

Reportage

Slam durant le concert de Metz @ Tinals 2016

Je vous parlais il y a peu de notre virée à Nîmes pour assister à un festival, et bien voici les compte-rendus du Tinals pour À Découvrir Absolument :

Vous pouvez également aller jeter un œil à la galerie photo que j’ai publiée sur mon compte Flickr.


D’autres Bonheurs du jour. Sur une (brillante) idée de Kozlika.

- page 1 de 7