Aliénation vs valeur

Alors que j'écoutais distraitement une émission radiophonique des plus politiquement correcte (quelle idée aussi), je tombe sur un fantastique invité au nom non moins fantastique : Christophe Lambert. Hélas, je mets tout de suite au placard mon absence de souvenir (!) concernant son parcours cinématographique pour lequel j'ai en fait, malgré tout le respect que je lui porte, peu d'intérêt.
En effet, ce Christophe Lambert-là n'est pas acteur mais l'auteur d'un essai intitulé "la société de la peur" dans lequel il semble (je ne l'ai pas lu, juste écouté les chroniqueurs en dire du bien, évidemment) pointer du doigt les peurs des français, il prône et acclame le retour de certaines valeurs, celles du travail, de l'autorité, tout ça. Et je bondis à un moment où, sûr de lui, il lance à la cantonnade : "le travail, maintenant, c'est une valeur, plus une aliénation" (retranscription de mémoire, après 2 jours). Personne ne réagit. Forcément, dans leur tour d'ivoire de journalistes et chroniqueurs bien parisiens ne ressentent-ils certainement pas la pression qui s'accroît de jour en jour sur les salariés, les ouvriers, les cadres même, une pression qui loin de sublimer la "valeur" travail augmente la pénibilité de la tâche à des niveaux records.
Ce gars est aussi (enfin, surtout) publicitaire et sarkozyste. Tout s'explique et ces valeurs prônées nous rapproche toujours un peu plus d'un "travail famille patrie" de mauvaise augure. Ah, un portrait signé Libé dit aussi qu'il est amateur de corrida. Cet individu a décidément beaucoup de tares.

La nuit suivante, j'ai fait un rêve d'une armée de chevaux levée par des chiens haineux contre l'être humain dans des temps reculés (ou avancés) où l'homme n'a plus que des chevaux (lui aussi) pour l'aider à combattre. Je ne sais pas pourquoi, ça m'a rappelé et donné envie de réécouter Matin Brun de Franck Pavloff (qui existe donc aussi sous forme de cd). & on le trouve sur la toile ici.

bande son idéale des derniers jours : Programme - mon cerveau dans ma bouche

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.envisagerlinfinir.net/trackback/11

Haut de page