Mot-clé - bonne année

Fil des billets - Fil des commentaires

Un mois et rien qui ne vient…

Oh je sais ce que vous allez me dire : Scandale ! Remboursez ! Mais pour qui se prend-il celui-là ? Et vous aurez raison. 1 mois que je n’ai rien écrit et que je ne trouve pas beaucoup de temps pour autre chose que gérer les priorités, et n’avancer en laissant de côté le superfétatoire, quand bien  […]

Lire la suite

2012 +

petit coeur de sable - Bretagne 2011

C'est décidé, cette année, on va être positifs ! Marre de se prendre pour des caliméros-schtroumpfs grognons pas contents, à un moment, il faut tordre le cou aux mauvaises habitudes et devenir, disons... heureux d'être, simplement. Oui c'est pas simple, c'est certain, mais quand on essaie pas, on  […]

Lire la suite

J'ai failli réussir...

... à avoir envie de la souhaiter bonne et pleine de promesses, mais les circonstances m'ont bien remis la tête dans les réalités. 2011 commence donc pas terrible, et l'amoncellement des choses à faire avant son arrivée et qui ne sont finalement pas traitées m'épuise, m'agace, me dégoûte. Je ne vais  […]

Lire la suite

Il y a 2 ans, déjà...

Ce que j'écrivais en substance..."Quitte à paraître goujatIl est normalement de bon ton de souhaiter une bonne année, les meilleurs voeux et tutti quanti à tout un chacun, à la moindre personne croisée au détour d'un coin de rue, comme si ce truc était le passage obligé du bien vivre en  […]

Lire la suite

quoi ? une année ? où ça ?

Sans doute ce que s’est dit Saddam le matin où on l’a emmené se pendre. ça laisse un peu perplexe, ce monde si vilisé qu’il encourage, mieux, qu’il incite à la peine de mort pour les méchants.Digne, il a dû se dire aussi qu’il était temps pour lui de quitter cet univers de tarés va-t-en guerre et  […]

Lire la suite

Ah ! au fait...

Donc : bonne année à certains, mauvaise à d'autres, faut pas déconner non plus, trêve d'angélisme.Oui, j'avais hâte de quitter cette année 2005 de m... et bien 2006 a commencé encombrée d'une gastro (on n'en sort pas décidément), ô joie. J'ose espérer qu'elle se relèvera bien vite pour atteindre les  […]

Lire la suite

Haut de page