Apprécier le silence

Il va falloir un jour que je me pose la question, que j’y réfléchisse un peu plus : pourquoi je n’ai plus cette envie quasi irrépressible d’écouter de la musique ? Ça m’effraie, et m’inquiète. Ça n’est certes pas la 1e source d’inquiétude du moment, mais je ne sais pas d’où ça provient, si quelque chose s’est cassé depuis 2 ans ; car oui, ça date de la période fantastique dont nous peinons à sortir.

La seule chose qui n’est ptet pas de la merde c’est de savoir apprécier le silence.[1]

Note

[1] Non, ma première référence musicale en terme de silence n’est pas le “Enjoy the silence” célèbre de Depeche Mode.

Ajouter un commentaire

Comments can be formatted using the Markdown Extra syntax.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.envisagerlinfinir.net/trackback/3061

Haut de page