Journée de l'imposteur

Certains jours donnent envie qu’ils se terminent très vite.

Le syndrome de l’imposteur, du mec qui n’y connait rien, qui est dépassé par ses dossiers réapparaît et balaie tout, rajoutant une couche de plus à l’ambiance générale déjà pénible…
Et les annulations de certaines collectivités qui n’ont pas compris que le soutien à la culture et aux artistes était encore plus important maintenant.
Et la jambe des concerts qui manque à la jambe de la musique enregistrée, qui sont indispensables l’une à l’autre pour avancer.

Vivement demain, donc.

…, août 2016

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.envisagerlinfinir.net/trackback/3020

Haut de page