Plus rapide que prévu

Alors donc, nous en étions resté à cette affaire de ticket pour débloquer le transfert des noms de domaine. Une fois débloqués manuellement (sous 30 heures environ), j’ouvre un ticket du côté du nouvel hébergeur cette fois, car je ne peux pas soumettre à nouveau les codes de transfert. L’affaire est réglée en à peine plus de 12 heures (entre mon ticket à 21h et la prise en compte des codes à 10h le lendemain !).

Arriba ! Arriba !

Et là, c’est (presque) le drame, car o2switch bascule directement les DNS sur leurs serveurs et c’est effectif aussitôt…[1] [2] et hop, plus de site disponible, aïe caramba ! Bon, j’avais un peu anticipé en commençant de récupérer les contenus mais je n’avais pas pensé puis n’ai plus pu le faire via Dotclear ; du coup je me suis tout fadé par FTP, joie…

J’ai donc passé une bonne partie de la journée à transférer dans un sens et dans l’autre pour tout remettre d’aplomb. Puis à me prendre un peu la tête sur la configuration des themes_path / themes_url / public_path / public_url alliée à 2 domaines et des sous-domaines pour la même install de Dotclear.

Alors du coup chez o2switch, l’interface est connue puisqu’il s’agit de CPanel, et ça fait plutôt bien le taff, c’est clair et pratique, complet sans être trop touffu. Seul bémol, on attribue une version PHP à tout l’hébergement, on ne peut pas le faire par site (ou je n’ai pas trouvé, mais il ne me semble pas), ce qui est potentiellement embêtant pour tester sur l’un sans toucher l’autre.

Il me reste encore quelques détails à régler, et vérifier que tout fonctionne comme attendu. Mais le tout s’est globalement bien passé.

Notes

[1] Le sachant j’aurais pu changer les DNS vers l’hébergeur précédent, mais si c’est pour les rebasculer quelques heures plus tard, bof bof.

[2] Ce qui m’a beaucoup surpris, j’avais l’habitude d’attendre une semaine pour le transfert…

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.envisagerlinfinir.net/trackback/2976

Haut de page