Grève

Ça fait longtemps que je n’ai pas fait une manifestation. Je ne prends pas le temps. Je suis sur-occupé. Pourtant ce ne sont pas les mobilisations légitimes (à défaut d’être entendues, et donc utiles) qui manquent. Le climat. L’assurance chômage. Les retraites. Ah.
Quant à la grève, pas sûr que je l’ai jamais faite, ayant eu très peu l’occasion d’être dans la position de l’employé.

Bref. À force de voir et de comprendre à quel point les dirigeants actuels sont dans une posture très claire, de destructions de tous les acquis sociaux, des services publics, de toute sorte de fraternité et de solidarité au profit de l’individualisme forcené, du chacun pour soi et du tout pour les riches, on ne peut pas rester les bras ballants à se demander quoi faire. Le mépris qui sort par tous les pores de tous les membres de ce gouvernement, la violence qu’impose leur vision de la société et leurs actes incitent à des pensées particulièrement violentes à leur encontre.

Demain : je ferai nombre.

Mini-revue de web sur le sujet, et c’est peu de dire que je me retrouve dans les 2 1ers liens suivants :

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.envisagerlinfinir.net/trackback/2965

Haut de page