Une heure à plonger son regard dans le ciel, à deviner l’infiniment grand, à se sentir infiniment petit, à attendre & à savourer le passage d’”étoiles filantes”… À voir passer beaucoup trop d’avions, aussi, pollution visuelle et sonore.