Le ciel est la limite

Une heure à plonger son regard dans le ciel, à deviner l’infiniment grand, à se sentir infiniment petit, à attendre & à savourer le passage d’”étoiles filantes”… À voir passer beaucoup trop d’avions, aussi, pollution visuelle et sonore.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.envisagerlinfinir.net/trackback/2928

Haut de page