Habitude

La gymnastique de l’esprit s’entretient : quand on laisse se flétrir l’idée même du petit bonheur, il est délicat d’y revenir de façon spontanée, sauf bien sûr si un fait marquant devient évidence. Autant dire qu’aujourd’hui, je suis toujours en train de chercher le petit truc qui aurait fait que peut-être, j’en tenais un.

Ça a plutôt été une succession de plein de trucs à faire, avec un bon bout de fatigue par dessus…

Mais, on peut toujours trouver des sources de bonheur, comme cette vidéo postée par un ami sur un réseau bien connu[1] d’une composition fort connue de Terry Riley ici jouée au Mali… Tout simplement magnifique.

Oui, la musique, toujours.

Note

[1] Et hélas quasi incontournable quand tu es musicien/manager/attaché de presse/etc.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.envisagerlinfinir.net/trackback/2533

Haut de page