Du vrac, un peu énervé.

Quoi ? Vous avez eu peur que j’arrête ? C’est bien mal me connaître, je suis opiniâtre, enfin parfois. Donc voici le billet irrégulotidien de retour.

Mais rentrons dans le vif des sujets. Je sens le sourire sardonique de ces gens pensant sans doute bien faire, je ne sais pas, qui se moquent gentiment / méchamment de certains physiques sur des affiches du FN. Très honnêtement, je suis choqué, et déçu par certaines personnes qui relaient ces images. C’est facile de “se défouler”, un peu moins d’argumenter en quoi monsieur et madame tout le monde (car c’est ce qu’ils/elles représentent, quoi qu’on en dise) au physique standard n’aurait pas autant de compétence qu’une autre personne présentant bien. Certes, on sait que ce parti a cherché à présenter le plus de candidats possibles[1] [2] dans les cantons sans être trop regardant sur leurs capacités potentielles à faire avancer le débat dans les instances départementales, ni sur leurs postures et affirmations écrites - notamment sur les réseaux - clairement racistes, homophobes, etc.[3], hypocritement aussitôt suspendus dès que découverts. On sait que ce parti a un fondement raciste, un site tend non seulement à le démontrer chaque jour, mais aussi à pointer les mêmes dérives chez eux que dans les autres partis. Ils ne sont pas mieux de ce côté-là, que reste-t-il comme argument pour eux ? Peut-être un rejet de la politique ultralibérale appliquée si fidèlement par le gouvernement en place qui, comme le précédent, obéit au dogme des marchés financiers sans se soucier le moins du monde de la casse et désillusion sociale qu’elle génère. Rejet doublé d’une bonne dose de nationalisme, de repli sur soi nauséabonds.

Mais une fois de plus le débat ne porte pas - ou si peu - sur les programmes[4], les bilans des équipes en fonction aux conseils généraux (-> départementaux) mais sur une vision globale et biaisée de la politique politicienne. Le prospectus officiel du FN est révélateur sur ce point : à peine un quart de page (!) parle du “programme” pour les départementales et il est commun pour tous les départements de France. Peut-on réellement se sentir concerné dans ce cas ?


Vous ne trouvez pas que tout ça manque singulièrement de tendresse et de joliesse ? Une petite photo de crocus pour égayer ?

Crocus 2015


Cette mise au point faite, ces jours-ci j’écoute le dernier disque de Claire Diterzi qui me surprend dans la provocation - bien qu’elle ait toujours eu ce penchant - sur lequel un des titres est nommé “Vivaldi et le ukulélé” : on y entend, au sein d’une chanson, un bout de 4 saisons adapté au… ukulélé, évidemment. Désarçonnant, pour le moins.


Découvrir d’autres alphabétiques.

Notes

[1] Quitte à en inscrire sans qu’ils/elles soient au courant…

[2] Chez moi, il n’y a même pas de candidats EELV mais par contre des candidats FN (semblant sortir du lycée).

[3] Et je précise que ce ne sont pas des dérapages comme les journaleux de bas-étage se plaisent à les appeler, mais des propos assumés.

[4] Heureusement, certains sont réellement argumentés, tout de même.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.envisagerlinfinir.net/trackback/779

Haut de page