Il suffit de passer le pont

…Une sorte de pont qui bascule une date fixée arbitrairement, un jour, et qui est censé nous donner une contenance et nous autorise à souhaiter le meilleur tout en se préparant au pire. C’est aussi désarmant qu’étrange, mais il semble que le monde entier (sauf un milliard par-ci, des millions d’autres par-là) se prête à l’exercice tous les 365 jours. Allez comprendre.

Mon devoir de blogueur non influent me dicte tout de même qu’il serait de bon ton de souhaiter une belle nouvelle année 2015 à mes chers lecteurs. J’ai une pensée particulière pour ceux, lecteurs ou non, qui ont passé ce cap avec un vide dans le cœur, une absence définitive en tête… que cette nouvelle année soit une source de joie et de réconfort.

Je vous laisse avec Lhasa qui nous a quitté il y a tout juste 5 ans aujourd’hui.


Découvrir d’autres chansons à prise rapide.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.envisagerlinfinir.net/trackback/763

Haut de page