L’année à l’envers

Ça n’est pas que j’ai lâché l’affaire avec les chansons à prise rapide, mais autant dire que depuis 2 3 mois, je ne suis plus du tout assidu. La faute à plein de choses, mais bref. En tout cas le titre du jour est parfaitement choisi si toutefois l’envie me prenait de faire un bilan de l’année. Donc pourquoi pas ?

Blog

Bilan du blog d’abord : avec ce défi logiquement au quotidien, mais surtout quand on en a envie (et ça m’arrange bien), j’ai réussi à publier 57 billets, dont 45 autour du thème des chansons… thème qui se poursuit encore un mois en 2015[1]. Autant dire que c’est ridicule comparé aux précédents obsolètes avec 185 billets.

Par contre, il faut bien avouer qu’il n’y a pas eu de billets “de fond”, et quand bien même je ne suis pas particulièrement enclin à en rédiger, ça pourrait être intéressant d’en inclure régulièrement sur des thèmes variés à l’avenir (j’ai des idées, déjà).

Musique

L’année a une fois de plus été bien remplie avec quelques concerts, des vidéos et pas mal de choses pour Mona Kazu, mais surtout la finalisation et la sortie du très attendu (!?) nouvel album de Tomek, Utopilule qui fait suite à un quasi silence discographique de 6 ans… l’année qui vient devrait s’avérer tout aussi active avec espérons-le de nombreux concerts avec les 2 formations, et sans doute d’autres surprises.

Taff

Cette année, j’ai réalisé - en parallèle avec mes collaborateurs - une belle progression en terme de taille de sites, et je crois que ça va continuer sur cette voie l’année prochaine. De façon générale, la clientèle évolue vers plus de professionnels / institutionnels, avec des budgets plus conséquents et des sites plus complexes. C’est globalement plutôt positif même si certaines périodes ont été un peu “sport”. En point négatif, je n’ai pas réussi à vraiment avancer en auto-formation sur différentes évolutions du métier, il faut absolument que je m’y mette dès le début de l’année 2015.

Et le reste

C’est une année importante dans le sens où je suis devenu conseiller municipal[2] en mars, en parallèle de mes activités au sein de plusieurs associations locales. Je me suis assez vite aperçu que je ne pourrais pas mener toutes mes activités de front, aussi en cette fin d’année j’ai décidé de réduire un peu la voilure du côté associatif.

Globalement, je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer, et parfois ça me gêne : la création a besoin de temps où l’esprit vagabonde, où les pensées nous mènent dans des lieux inconnus…

Et hop, maintenant, place à 2015 !

Notes

[1] Oui, c’est bizarre de commencer en février, mais je n’y suis pour rien. :-P

[2] L’occasion d’un prochain billet pour en parler plus en détail ?

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.envisagerlinfinir.net/trackback/761

Haut de page