Mais moi, je m’ennuie

Ah si c’était vrai ! Le luxe de pouvoir s’ennuyer, de temps en temps, je me demande depuis quand je ne l’ai pas eu…

J’entends l’enfant dire en faisant traîner la fin du mot Mais moi je m’ennuiiiieeuh, le gamin qu’a déjà trop de trucs et de machins pour s’occuper, mais qui ne trouve rien à faire d’intéressant à ce moment précis. Ça arrive.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.envisagerlinfinir.net/trackback/750

Haut de page