Les jours se suivent...

...Et ne se ressemblent pas. Autant hier j'étais à mon aise avec le mot, je me vautrais dedans avec une aisance coupable, autant aujourd'hui, je ne peux que décliner l'offre d'être ne serait-ce qu'un peu blêche[1].

D'autant que je trouve ça ennuyeux chez les autres. Alors pour moi, vous n'y pensez pas...

J'ai dit non.

:D


Le calendrier des obsolètes (et les définitions des mots).

Note

[1] Faible de caractère

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.envisagerlinfinir.net/trackback/625

Haut de page