Et Inter devint rance

Ça fait un bon moment que j’ai envie d’en parler, alors voilà : France Inter est devenu chiant.

Radio Élysée - la déférence En tant qu’auditeur plutôt assidu[1] de cette radio depuis maintenant un bon paquet d’années, j’ai remarqué comme sans doute beaucoup d’autres la lente - voire rapide - désagrégation de la qualité des programmes ces 2-3 dernières années. Quelle coïncidence, ne serait-ce pas depuis qu’un certain Philippe Val agitateur dans un verre d’eau en est le directeur ? Mais je m’égare, cet article ne se veut pas polémique sur une quelconque collusion supposée (et tout à fait improbable, bien entendu) avec les plus hautes instances du pays.

Donc, la qualité part en quenouille. Beaucoup d’émissions incontournables (C’est Lenoir, Panique au Mangin palace, Le fou du roi...), parfois même récentes (Et pourtant elle tourne, excellent rendez-vous quotidien sur l’actualité hors de la France, avec des dossiers fouillés) ont été arrêtées pour différentes raisons et toutes remplacées par soit de pâles copies, soit des salmigondis d’animateurs et d’invités s’écoutant parler ou tentant vainement d’être drôle.

Comment dire... ? Y a comme un malaise.

Bien entendu, je n’évoque pas plus l’éviction des humoristes déjà abordé plus tôt, d’autant que d’autres les ont suivi depuis : Gérald Dahan en a fait les frais après une chronique décapante sur MAM en sa présence...

De manière générale, on sent un resserrage de vis dans les couloirs qui tend à un nivellement par le bas du ton général pour aller vers un consensus de plus en plus mou : absence de remous et insipidité des avis. On est très loin de la différence et de l’impertinence naguère mis en avant par cette chaîne.

Note

[1] J’ai eu un déclencheur ce soir : un mec qui s’écoutait parler, disant des choses soi-disant poétiques - en fait totalement creuses - sur un fond musical de piano pourri. Eeuurkkk !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.envisagerlinfinir.net/trackback/433

Haut de page