Apprendre, épisode 2

Alors alors ? on flotte ou on coule quand on est dans l'eau ?

Suite des aventures de l’apprivoisement de l'élément eau par le corps.

Après ce premier essai donc[1], et pas rebuté par l'appréhension toujours bien présente, je m'engage sur 5 leçons, histoire d'attaquer la face nord.

Le retour à la piscine est mêlé d'excitation et de crainte, de doute jusque dans la cabine où je me demande ce que je fais là. Bon une fois la douche passée, il faut bien se jeter à l'eau[2]. D'ailleurs ce sera un rituel pendant quasi toutes les séances, le plongeon direct dans le grand bassin, histoire de tuer cette peur de tomber, entre autre.

Aidés de différents ustensiles flottants, je m'essaie d'abord laborieusement, puis de manière un peu plus coordonnée aux mouvements de brasse, entrecoupés de différents exercices pour m'habituer à cet élément si longtemps mis de côté. Les indications et la manière de faire du maître-nageur font merveilles, ses encouragements aussi, parfois atténués par ses mises en gardes : certains adultes ne parviennent jamais à apprendre, se découragent au bout de x leçons, etc. Ce genre de remarque ne fait que dédoubler ma motivation à y arriver.

Au bout de quelques leçons, j'ai moins peur de couler, mais on ne peut pas dire que je nage encore, ça non.

Arrive la période estivale où les disponibilités se réduisent, pause pendant un mois, en se disant que peut-être un déclic va s'opérer durant l'arrêt des cours et la fréquentation de l'océan pendant les vacances. En fait, non.

De retour fin août, la 1e leçon semble moins catastrophique qu'on aurait pu le croire au premier abord. J'ai assez peu perdu de ce que j'ai appris précédemment, le maître-nageur en semble presque étonné, fier je suis (enfin pas trop en fait, j'ai toujours peur de couler, faut pas déconner).

S'en suivent donc plusieurs cours, au cours desquels le mouvement de brasse s'affine et l'appréhension diminue grâce à moult exercices variés, jusqu’au moment où on me dit qu'il faut que je travaille seul, que j'ai toutes les bases pour y arriver. A vrai dire je n'ose pas encore me lâcher complètement. Du coup, je fréquente la piscine entre les cours, et fait des bouts de longueur largeur en petit bassin. Je sens bien qu'on en n'est pas loin, qu'il suffirait de peu pour pouvoir traverser à la nage sans mettre pied à terre (à fond de piscine plutôt).

Puis ce je ne sais quoi fait que je parviens finalement d'abord laborieusement puis de manière un peu plus affirmée à aller de bout en bout sur la largeur du petit bassin. Pas peu fier je suis. Et j'insiste jusqu'à m'en fatiguer vraiment. Une bonne fatigue. une grande satisfaction. Maintenant il faut passer le cap du grand bassin, du "ici j'ai pas pied".

Cap franchi quasi aussitôt, avec l'encouragement bienveillant du maître-nageur. Je parviens sans trop de mal à faire une largeur de grand bassin au bout de la 2e tentative. Sans trop de mal car en dehors des mouvements qui sont bien en place, j'ai un gros problème de calage de respiration qui me fait paniquer assez vite. Rhaaa, on y est presque.

Les cours suivants me permettent donc de commencer à apprendre un peu le crawl à l'aide au départ de palmes (ça c'est planant... et crevant) et d'approfondir le travail sur la brasse, en tentant vainement de caler ma respiration...

Puis arrive le moment où :

  1. le maître nageur contractuel voit son contrat non renouvelé pour diverses raisons qu'il n'est pas utile d'exposer ici
  2. il me dit que je sais nager, et que je peux continuer d'apprendre seul, ou éventuellement si besoin de me réinscrire à des cours

Depuis, j'essaie d'aller régulièrement à la piscine, ce qui n'est pas chose facile toutes les semaines, mais j'ai pu maintenir un rythme régulier d'au moins 2 fois par mois... sauf dernièrement. Je compte reprendre cette semaine.

Notes

[1] illustration : Bleus (piscine) - Fred V sur Flickr (cc by-nc-sa)

[2] oui, je sais elle est facile, mais j'étais dans l'obligation de la faire au moins une fois

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.envisagerlinfinir.net/trackback/400

Haut de page