Pour la survie de la platine CD

platine cd philips Après pas loin de 18 ans de bons et loyaux services, moults réparations - changement du bloc laser, et autre bricolage pour empêcher le CD de vibrer et sauter en début de lecture - et des derniers mois laborieux ("ah tiens, le CD s'est arrêté tout seul" ou "bon, il le lit, ce CD ? ah ben non" ou encore "tu me rends le CD stp ?, allez, ouvre !"), je me suis finalement décidé à changer de lecteur CD.

Oui, j'ai racheté une platine. A l'heure de la dématérialisation à outrance, je persiste à garder de quoi lire mes centaines de CD directement, comme ça, pour pouvoir encore tripoter les pochettes, certes moins belles que les vinyls (j'ai aussi une platine) mais malgré tout plus sexy qu'un fichier pdf[1]...

platine cd nadJe me suis donc racheté un lecteur CD. Bon, il doit certainement aussi lire les CD mp3 et autres, mais je m'en fous un peu. Nan par contre, ce qui me gêne, c'est pas tant le design dépouillé de ce nouvel objet, c'est surtout que quasiment toutes les fonctions passent par une télécommande[2]. Dans mon cas, c'est idiot, le lecteur est à portée de main. Et je trouvais très pratique sur l'ancienne platine de pouvoir tout faire depuis sa face avant. Il ne reste que les fonctions de base, et encore, il n'y a quasiment pas de pictogramme pour se repérer facilement. Et c'est comme ça sur tous les nouveaux modèles, du moins le peu qui reste. A croire que les designers n'utilisent pas les objets qu'ils créent.

Finalement, je suis heureux de pouvoir à nouveau écouter sans crainte d'un arrêt brusque et intempestif les musiques chères à ma vie, à ma survie dans ce monde-ci.

Notes

[1] notez bien que je n'ai rien contre le pdf, hein

[2] qui encombre un peu plus mon bureau...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.envisagerlinfinir.net/trackback/275

Haut de page