Grève générale

Les motivations à aller dire son mécontentement dans la rue sont légion, aussi ne vais-je pas faire une liste exhaustive.

Le capitalisme triomphant qui déjà sans se casser la gueule réduisait l’être humain à une ressource jetable est devenu une véritable machine à broyer des vies. Avec l’aide des gouvernants. Alors marre !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.envisagerlinfinir.net/trackback/248

Haut de page