Hommage à Hector Zazou

C’est la radio qui m’a appris la mort d’Hector Zazou[1]. C’était hier soir, et je me suis senti triste.

Je me devais de parler de cet artiste français, compositeur producteur atypique toujours en quête de rencontres sonores et musicales, entre musique du monde, électronique, contemporain, jazz, ambiant…

L’album Chansons des mers froides paru en 1994 l’a fait connaître en dehors du cercle des initiés, avec la participation de grandes voix comme Björk, Suzanne Vega, Siouxsie…

Inclassable et inlassablement en recherche, je vous laisse découvrir son œuvre notamment sur le myspace de son dernier album en date, via le site de son label Taktic music et vous laisse un morceau d’un précédent album Strong Currents sorti en 2003 avec Lisa Germano à la voix…

Note

[1] devineras-tu cher lecteur un autre hommage caché derrière cette phrase ?

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.envisagerlinfinir.net/trackback/229

Haut de page