Concerts 2007

On solde !

Une petite chronique de concerts d'il y a quelques mois qui traînait dans les placards du blog. Et comme c'est Noël passé, et bientôt 2008, on en profite pour liquider et le transformer en best of concerts 2007. La fin du billet a été écrite ces derniers jours, le souvenir des concerts s'est un peu estompé...

Au programme, Shannon Wright, Claire Diterzi, Hafdis Huld, Elk City et premières parties respectives.

17 mars - Claire Diterzi + Piou - la Tannerie / Bourg en Bresse (01)

Belle salle, ambiance intimiste ce soir-là avec des chaises pour un public assez rare mais attentif.

La première partie est assurée par un groupe Lyonnais du nom de Piou qui a sorti 2 albums. Quatuor batterie - basse - guitare/chant/programmation - clarinette/saxo, le groupe développe un univers particulier, chanson française avec une pincée d'électro, mené par un chanteur au charisme certain... j'ai eu la surprise de retrouver une ex-Fnog (qui se souvient de ce groupe Lyonnais qui eu son heure de gloire en assurant notamment la 1e partie de Noir Désir à Fourvière en 97 ?) à la basse.

Il faut l'avouer, j'ai moyennement accroché à leur univers, desservi de mon point de vue par une section rythmique manquant de pertinence, de finesse... et des mélodies vocales un poil répétitives et lassantes sur la durée.

Arrive Diterzi accompagnée d'un musicien multitâches car assurant les machines, les boucles en direct de la dame, et les rythmiques acoustiques mêlées à la programmation. L'accueil est timide mais chaleureux, et il ira en se réchauffant au fur et à mesure du set plus que convaincant de Claire qui loin de n'être qu'une chanteuse française de plus démontre son talent de composition se baladant dans des univers variés, maitrisant guitares et effets/boucles avec une aisance déconcertante. Du dépouillement total guitare-voix jusqu'à un furieux "A genoux" toutes guitares et boucles dehors, elle raconte des histoires, ses histoires, d'amour, de sexe avec la voix qui sait se faire douce et espiègle autant que vindicative.... maîtrise et pureté de la voix...

C'était la 3e fois que je la voyais, à chaque fois avec une formation différente autour d'elle, et je dois avouer que je me suis encore pris une grosse claque. De quoi donner envie de réécouter son album Boucle sorti chez Naïve en 2006.

15 avril - Shannon Wright + Kiss Kiss Martine - L'épicerie Moderne / Feyzin (69)

Belle salle à la programmation éclectique et laissant une place non négligeable à la pop de qualité...

On arrive un peu à la bourre, loupé la sortie d'autoroute alors qu'on est déjà venu 2/3 fois... c'est bête hein. Sur scène, les Kiss Kiss Martine envoient du gros avec un rock mixte (2 filles aux guitares, 1 gars à la basse, un autre à la batterie, les 4 chantant) aux accents de Sleater-Kinney en plus brouillon mais assez convaincant malgré tout. Des bons morceaux sortent vraiment du lot à la fin du set. A revoir avec plaisir donc...

Shannon Wright, des retrouvailles après presque 2 ans et demi sans concert par ici... contrairement à la précédente tournée où elle se produisait seule (guitare ou rhodes) avec un batteur, elle arrive sur scène cette fois-ci accompagnée de 2 musiciens, un batteur et un bassiste, et commence son set avec plusieurs morceaux de son dernier album en date Let in the light, au piano. Le son est bon, sauf les graves de la basse qui bouffent tout le son du piano par moments. Un début plutôt timide et retenu mais conforme à l'album. On attend autre chose... qui arrive après 4 titres, elle prend la guitare et les choses sérieuses commencent. Et s'enchainent nouveaux et anciens morceaux, certains magnifiés par le groupe, d'autres redondant dans les basses car composés pour guitare/batterie. Deux rappels, l'un à la guitare, le suivant au piano avec une superbe version d'Avalanche... Pas de déception, une fois de plus, le public repart conquis.

Après lecture du journal de bord de la tournée sur le site de Vicious Circle (qui semble en avoir disparu), on apprend que la setlist était encore en rodage et deviendra définitive 2-3 dates plus tard.

Ce ne fut sans doute pas mon concert favori de Shannon, mais une grande joie de la voir de nouveau dans nos contrées...

28 avril - Hafdis Huld + Elk City + Michiko 66 - Les femmes s'en mêlent / Café Charbon / Nevers (58)

Le festival Les femmes s'en mêlent fêtaient cette année son 10e anniversaire.

L'occasion d'aller faire un tour au Charbon, LA salle de Nevers où se produisait pour l'occasion des locaux, un groupe américain déjà rodé et une islandaise ingénue.

C'est toujours un plaisir de venir au Charbon, l'accueil y est toujours bon, et l'équipe compte plusieurs amis...

On commence la soirée par Michiko 66, de Nevers, un duo féminin-masculin qui nous entraîne dans leur univers folk - parfois plus rock - avec un beau mélange de voix, une belle présence du chanteur guitariste, plus modeste de la chanteuse. Belles ambiances, belles lumières, on se laisse embarquer dans leur navire sans peur de la noyade. A revoir avec plaisir...

Là, ma mémoire fait défaut, je ne sais plus qui assure le 2e concert de la soirée. Disons que c'est Hafdis Huld.
Anciennement Gus Gus, collectif islandais révélé dans les années 90, Hafdis Huld est petite, comique, mutine, en fait des tonnes. Ses musiciens et musicienne ne sont pas mal non plus. Surtout la clavier qui passe son temps à sourire outrageusement tout le long du set (court) de la jeune femme. Au final une pop sucrée, des mélodies 'catchy' mais qui ne laisse finalement pas beaucoup de traces.

Elk City, groupe New Yorkais passant du coq à l'âne, parfois très indie, parfois limite country, jazz, blues avec des mélodies sucrées très 50s, ils arrivent à garder une cohérence, notamment grâce à la superbe voix de la chanteuse, et à son charisme indéniable... le tout est très bien ficelé, ça sent le groupe qui est rôdé, mais garde une certaine fraîcheur et laisse s'emballer les guitares quand il le faut. Bon concert.

Pour finir

Les concerts qu'on serait bien allé voir, et où on n'a pas pu se rendre, santé et agenda en cause :

  • Don Nino + Julie Doiron / La cave à musique - Mâcon (71)
  • Lo'Jo / L'embarcadère - Montceau (71)
  • Dominique A + Bertrand Belin / Ninkasi Kao - Lyon (69)
  • Stars of the lid + Frz-Imagho / Sonic - Lyon (69)
  • Basement + Dupek + Papier Tigre / Lapéniche - Chalon/Saône (71)

Et tout ça entre octobre et décembre...

Et tant d'autres...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.envisagerlinfinir.net/trackback/168

Haut de page