Automne emporte l'enclume, la tournée de l'utopie

Depuis début septembre, la tournée rurale des Enclumés et artistes associés en Saône-et-Loire sobrement intitulée Automne emporte l'enclume occupe une part non négligeable de notre temps, énergie, sommeil, certains encore plus que d'autres.

Pour ma part, après m'être consacré à l'élaboration du blog dédié en amont, la tournée vue de l'intérieur s'avère une expérience passionnante, fatigante, parfois désolante (les représentations devant 3 ou 4 personnes), parfois enthousiasmante (l'élan collectif, le retour du public). Unique aussi dans sa façon d'essayer de rencontrer les gens, de tenter la culture dans le rural, de tisser des liens avec des assos locales, voir les réactions, jamais hostiles, parfois très positives.

La tournée repose sur une poignée d'enclumés assez allumés pour croire à ce projet fou et ambitieux, peu soutenu financièrement. Heureusement pour nous, quelques partenaires technique et logistique nous permettent d'assurer les dates. Un vrai bonheur, même si souvent, ça tire physiquement. Loin des prestas où montage et démontage prennent des heures sur des gros plans (et où parfois on s'emmerde ferme en attendant la fin des concerts), on ressent du plaisir ici à régler les lumières, faire une balance, monter une scène pour offrir au public le meilleur rendu possible qui dans une salle des fêtes, qui dans une cour d'école, etc. Bien sûr, tout n'est pas parfait, on se prend parfois les pieds dans le tapis, mais globalement, ce qui doit être fait est fait en temps et en heure. L'élan collectif, encore.

Artistiquement, je suis plutôt content de pouvoir jouer régulièrement (de la guitare avec quelques effets) avec Cédric à l'accordéon & effets et Florent aux pinceaux dans la forme étendue de Peinture Choisie, notre modern-cowboy thème...
Satisfait aussi par la tournure qu'a pris Papy l'boxeur lors des dernières répétitions et de la représentation au Réservoir, la nouvelle salle de St Marcel. D'une appréhension légitime due à un changement de Mac et de plugins (effets), j'ai finalement pu me plonger dans le spectacle, qui a aussi pris une nouvelle assurance, fluidité dans le déroulement, mise en scène encore évoluée... ce spectacle semble enfin arrivé à maturité et donne envie de le jouer et de le rejouer. On s'est également aperçu que la tentative de jouer le spectacle en plein jour (testée lors de la résidence à Fontaines en août) lui enlevait beaucoup de son impact. Pas de coupe dans la création donc, il tournera avec lumières et technicien.

Pour finir, un dernier mot : un compte-rendu passionnant de l'aventure de la tournée est disponible dans le carnet de bord, qui regroupe toutes les zones traversées pendant la tournée : on le trouve sur le blog de la tournée, dans différents billets selon les zones.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.envisagerlinfinir.net/trackback/186

Haut de page