Sarkospam : un bilan

Souvenez-vous, c'était à l'automne 2005 qu'on avait vu déferler 2 vagues de spam avec la mine ô combien réjouissante d'Iznogoud dedans, et je m'en étais pris 2 dans le nez sur 2 adresses différentes.

Maintenant, je sais. Je sais pourquoi j'ai fait partie des listings utilisés par l'UMP pour sa campagne de pourriels pourris.
L'une était référencée sur le site de la SNCF. L'autre apparaissait en clair sur un site qui a été pompé par des robots. (cf l'article lié ci-dessous)

Un journaliste du Monde informatique a enquêté sur le sarkospam pendant de longs mois : il vient de mettre en ligne un passionnant billet sur ce qu'il a découvert. L'impunité des gens de pouvoir a encore de beaux jours devant elle.

Via Kozlika.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.envisagerlinfinir.net/trackback/170

Haut de page