Réveil difficile

Il y a des jours comme ça où l'on reçoit des mails le matin qui fond froid dans le dos. j'ai reçu un communiqué de RESF qui s'intitule L'homme qui souille ce qu'il dit aimer.

Deux jeunes hommes, victimes de persécutions dans leur pays, ont été renvoyés à leurs bourreaux car, selon la sentence favorite du ministre de l’Intérieur, « ils avaient vocation à être reconduits dans leur pays ». Ce qui a été fait. Issa est en prison au Tchad, Elanchelvan a été exécuté par l’armée sri lankaise..

Une preuve de plus de la grande humanité dont s'honore le hongrois d'origine à la tête du ministère de l'intérieur et ses sbires...

Le reste ici...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.envisagerlinfinir.net/trackback/164

Haut de page