Il y a 2 ans, déjà...

Ce que j’écrivais en substance...

"Quitte à paraître goujat

Il est normalement de bon ton de souhaiter une bonne année, les meilleurs voeux et tutti quanti à tout un chacun, à la moindre personne croisée au détour d’un coin de rue, comme si ce truc était le passage obligé du bien vivre en société. Malheureusement, et une fois de plus, on agit en réflexe, il faut le dire alors on le dit, mais le coeur n’y est pas, ou si peu.
Je préfère réserver ça aux gens qui comptent vraiment, ceux pour qui c’est important, en leur prouvant toute l’année mon attachement et mon attention (n’en déplaise au traditionnaliste forcené qui se cache en chacun de nous !).

17/01/05"

ps : je suis d’un optimisme incurable depuis quelques jours. ça passera, forcément. (irony inside)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.envisagerlinfinir.net/trackback/129

Haut de page