quoi ? une année ? où ça ?

Sans doute ce que s’est dit Saddam le matin où on l’a emmené se pendre. ça laisse un peu perplexe, ce monde si vilisé qu’il encourage, mieux, qu’il incite à la peine de mort pour les méchants.
Digne, il a dû se dire aussi qu’il était temps pour lui de quitter cet univers de tarés va-t-en guerre et autres furibards extrémistes où l’année qui vient ne pouvait être que pire que celle qui venait de passer.

Mouais, souhaitons-nous donc une meilleure année que 2006 qui elle-même ne fut pas mieux que la précédente, etc. Mais quoi ? 2007 et l’arrivée du nain ou de pimprenelle au pouvoir ? et du borgne immonde à 20 % ? 30 ? Puisqu’on n’y peut rien, essayons de nous montrer digne.

Un voeu peut-être : ne pas commencer l’année comme la précédente, toute la nuit à se vider partout (mais surtout aux chiottes). Et non, ce n’était pas une indigestion…

Sur ce, bonnes huîtres, escargots, foie gras, saumon, langoustes et tutti quanti…* et gaffe à la gastro.

Des bises. Tout de même.

(bonne année ?….)

*et si c’est autre chose, parfait, ne restons pas bloqué sur les trucs chers qui pourraient faire croire que le plaisir n’est que proportionnel au vidage du porte-monnaie. Et que c’est ‘achement bien de s’en foutre plein la panse même qu’on n’arrive plus à ingurgiter - le gavage, y zappellent ça. Arf.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.envisagerlinfinir.net/trackback/116

Haut de page