Dématérialisation

Plus de boîtier
Plus de jaquette
Plus de pochette
Plus de disque
Plus de papier
Plus de matière
Plus de sensation tactile
Plus de sensation visuelle

La dématérialisation manque de charme.

Pourtant, quel bonheur de pouvoir ouvrir le boîtier, sentir le papier, déployer la pochette d'un vinyl, lire les paroles, les notes parfois même sans le recours à une loupe, toucher le disque, contempler l'artwork...

Le mp3, ça manque de glamour, voilà. C'est pratique, ça se met partout, oui, quand on voit la taille des lecteurs, on se dit que ça peut vraiment aller partout... ahum.
Mais à part ça, quoi ? On peut établir une playliste avec Last.fm ? Mouais... ça manque d'âme tous ces trucs automatisationnés...
Et puis ? ça évite d'avoir une cd/vinylthèque à rallonge.... Bah justement, moi j'aime bien.
Et puis c'est tellement plus excitant de rechercher ou même d'aller à la quête au hasard d'un CD dans une étagère que dans un dossier de son ordinateur favori. Déjà qu'on passe son temps dessus à chercher /éditer / travailler tout plein de trucs et de bidules machins bousins qui marchent qui marchent pas, alors on va pas non plus s'emmerder avec des trucs qui en plus sont bridés à l'origine. Ah mais !

Et sinon ? Ben c'est un bon moyen de se faire connaître sur le net. Yeah. C'est déjà ça. On s'en contentera donc en conclusion de ce post revendicatif et militant pour la non-disparition des supports. Mais pas à n'importe quel prix non plus (celui des majors n'étant vraiment pas/plus une référence) !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.envisagerlinfinir.net/trackback/112

Haut de page