[Evol]ution

Le reflet de l'évolution du monde se visualise de façon ostentatoire dans les médias, miroir immonde de tous les travers voyeuristes, populistes, en résumé de tout ce que l'homme engendre en bas instincts. Je noircis une fois de plus volontairement, tout n'est pas si pourri (sinon on se donnerait la mort plus vite) mais cette dérive m'effraie de plus en plus. Je ne me reconnais plus dans ce qui est montré, dit dans les médias traditionnels - la télévision étant sans doute la pire. La tv et son alliée la pub. La pub qui défigure tout, qui gâche tout, partout, de plus en plus.

L'évolution de la politique elle-même est inquiétante et dangereuse, surmédiatisée et starisée, le dégoût pointe déjà, plus de 6 mois avant l'échéance à force de sondages, à force d'entendre tous les jours les mêmes noms, les mêmes voix ne disant rien (mais le disant bien), le but avoué de cette course à l'échalote étant bien le pouvoir et non le bien des administrés français que nous sommes. Mais qui peut bien encore se méprendre ? A trop nous prendre pour des cons, on finit par agir comme des cons : vote extrême, vote contre plutôt que pour quelque chose ou quelqu'un, abstention, vote nul et blanc... et je ne parle que de l'action citoyenne de base, la seule d'ailleurs qu'on nous autorise pour sanctionner une politique.
Certes il faut agir autrement, ce que tente de faire nombre d'assos en tout genre, mais tant que le débat n'est plus démocratique, les choses ne peuvent pas bouger... le bulletin-de-vote-chèque-en-blanc ne suffit plus.

Je n'ose espérer une candidature alternative qui pourrait peut-être, si elle atteignait le pouvoir, réformer profondément la vie civique et impliquer davantage le citoyen dans la vie de la cité, autrement dit : la politique au sens noble, la façon de vivre ensemble (non ce n'est pas un slogan).

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.envisagerlinfinir.net/trackback/98

Haut de page