Envisager l'infinir

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

6 février 2018

Et voilà ! (enfin presque)

Bon, alors voilà, ça n’est pas terminé, il reste 2-3 détails dont je vais m’occuper rapidement, mais le plus gros de l’adaptation est faite. De quoi je parle ? Mais du thème de mon photoblog pardi !

Dans les trucs qui manquent en dehors des détails CSS, il me faut trouver un favicon & remouliner les photos en 1200px de large (ce que je suis en train de faire), parce que pour l’instant la page d’accueil ressemble plutôt à un totem cubiste.

Et ensuite, publier du neuf, ah oui alors !

3 février 2018

Chantier parallèle

Comme indiqué il y a déjà plus d’un mois, le chantier pour ce blog a (laborieusement) débuté. Mais puisqu’on m’a gentiment proposé un (joli) thème utilisable pour un blog photo, j’ai sauté sur l’occasion pour l’adapter à mes envies sur mon blog dédié Si rien ne bouge.

Et comme le travail est plus simple pour celui-ci[1], je pense qu’il va griller la priorité et changer rapidement. Cela dit, pour les premiers billets, je vais devoir remouliner certaines photos qui n’étaient qu’à 800px de large[2], alors que le thème est plutôt adapté à 1200px. Mais ça pourra se faire dans un second temps, l’objectif est d’aller vite (pour une fois !) sur l’adaptation minime du thème.

En avant !

Notes

[1] Surtout quand on peut récupérer les sources scss…

[2] Je suis ensuite passé à 1200.

30 décembre 2017

Le chantier : poser les bases

Du coup, je me dis après coup que ce serait pas mal de faire le processus de réflexion autour de mon prochain thème ici même. Voici donc le 1er billet d’une série qui j’espère s’avérera fructueuse (et pas trop étendue en durée[1]).

L’idée générale

Ce dont je veux

Ça semble évident, mais autant l’écrire : je veux un thème clair et sobre. L’inverse de ce que j’ai actuellement. Qui dit sobre dit peu d’images et de couleurs, encore que ça ne soit pas évident, j’ai quelques exemples de thèmes top avec une image en fond (ici par exemple). Et j’ai aussi envie de personnaliser, comprendre : avoir quelques signes distinctifs, image ou graphique, pour me sentir chez moi. Qui dit chez moi, signifie donc : illustrer par quelque image ou évocation graphique qui me touche, que ce soit donc du côté de la Bretagne (forcément) ou de la musique. Les 2 ? Ça risque d’être trop chargé pour ce que j’ai en tête.

Ce dont je ne veux pas

Je ne veux évidemment pas de ces trucs basés sur Bootstrap[2] avec le menu fixe qui prend toujours trop de place à mon goût. À part ce petit détail qui ne parlera pas forcément à tout le monde, je n’écarte rien de particulier dans la mise en forme ; par contre je me demande vraiment si je veux encore un thème avec une barre latérale… pas trop sûr en fait.

Trouver une base ?

Après une nouvelle recherche dans les thèmes existants mi-décembre, j’en ai finalement trouvé un que je pensais adapter rapidement et à la marge. En regardant comment il était construit, je pense maintenant opter pour une (re)construction complète en gardant les bonnes idées de ce thème et en l’adaptant à ce que j’ai envie. Quel est-il donc me demanderez-vous ? Il s’agit de Avebury disponible sur Dotaddict, évidemment.

Prochain épisode (dans 2 mois ? Possible…) pour préciser quel type de modifications je prévois d’effectuer par rapport à ce thème.

Notes

[1] À noter que ce billet a été en grande partie rédigé le 24 octobre… Autant dire que le souhait est passé directement à la trappe, hum.

[2] Ok c’est parfois pratique pour faire un truc vite fait…

14 août 2017

Viva Dotclear !

Un poil en retard, on se demande d’ailleurs pourquoi, à mon tour de fêter les 14 ans du tout jeune Dotclear, logiciel qui propulse ce blog, le site de Tomek, de Mona Kazu et de plein d’autres dans le cadre professionnel, amical et associatif.

Je ne ferai pas une liste des qualités de ce moteur de blog (et bien plus), mais il couvre tous les besoins qu’on peut attendre d’un outil comme celui-là, sans coup férir, et a aussi pour lui la simplicité dans la réalisation des thèmes…

Bref, tant qu’il tournera et sera vaillamment maintenu et amélioré par Franck, je m’en servirai, plutôt 2 fois qu’une !

18 septembre 2016

Enfin !

Petit retour en arrière : janvier 2016, mon PC bascule sur un affichage ridicule du jour au lendemain (sans doute suite à une mise à jour). Vu que tout part en couille par la suite, je me résous à faire une réinstallation complète et à passer en 64 bits : tout se passe à peu près bien, modulo la résolution que je ne récupère toujours pas.

Début septembre, je tente une mise à niveau 14.04 -> 16.04[1] pour voir si ça résout le problème, mais elle ne se passe pas comme elle devrait, elle s’est visiblement arrêtée en cours… Donc vu que je ne peux pas faire d’installation en USB (carte mère trop ancienne), je grave 3 DVD[2], et je parviens à réinstaller la version 16.04.1. Mais j’ai toujours ce bug de résolution d’écran qui me donne des instabilités d’affichage au niveau de Thunderbird, et une utilisabilité très moyenne au quotidien.

Depuis 2-3 jours, je tentais de trouver la formule magique me permettant de revenir sur la bonne résolution de l’écran, jouant du terminal pour installer un driver, modifier des paramétrages, etc. Jusqu’à ce matin où après tâtonnements, recherches sur divers forums et tutos, j’ai finalement trouvé sur un forum les commandes successives qui m’ont menés à la résolution du problème.

Et là comment dire, ça fait du bien.

Bon, maintenant je retourne à mes problèmes de plomberie[3].

Notes

[1] Des versions LTS donc.

[2] Les 2 premiers étant l’un incomplet, l’autre mal gravé.

[3] Oui passque ya pas que l’informatique dans la vie, ya aussi les trucs en plastoc qui cassent et qu’il faut remplacer, et que ça fuit par-ci, et que ça fuit par-là, et qu’il ne faut pas attaquer ce genre de chantier un soir de weekend alors que tout est fermé, etc.

28 janvier 2016

Tout fonctionnait comme attendu

L’informatique a ceci de merveilleux[1] que d’un moment à l’autre, ce qui fonctionnait parfaitement se met à déconner grave.

Tout allait encore bien sur mon (désormais vieux) PC sous Ubuntu 14.04.3 LTS quand soudain, ce lundi après-midi[2]paf d’un coup d’un seul, l’affichage qui par temps normal fait 1280x1024 bascule en 640x480. Gasp. Je n’ai bien sûr pas particulièrement le temps de m’occuper de ce léger problème rendant l’ordi quasi inutilisable, toutes les fenêtres dépassant allègrement de l’affichage.

Dans la soirée, je trouve une solution provisoire qui permet un affichage de résolution plus correcte, via la bascule sur un pilote non propriétaire (j’étais sur un pilote nVidia jusqu’à présent). Mais dans mon enthousiasme à rechercher mieux, je commets une erreur qui va me laisser à la porte de mon PC plusieurs heures durant. Faire attention : la commande “startx” doit être lancée en connaissance de cause. Bon, en réparant tout ça le lendemain, j’ai tout de même découvert qu’on ne peut pas utiliser le pavé numérique pour rentrer les chiffres de son mot de passe en mode console, je n’ai pas tout perdu.

J’ai posté un sujet sur le forum ubuntu-fr, mais pour l’instant, ça reste un monologue…

Donc pour l’heure[3], je reste à mon affichage de 1024x768, et très instable avec Thunderbird : je perds en effet régulièrement le bouton qui permet de redimensionner la fenêtre, et la navigation dans les emails devient délicate.


Quelques jours auparavant, j’ai installé la dernière version en date du logiciel Darktable que j’utilise pour développer mes photos numériques, version qui ne supporte presque plus que les OS[4] en 64 bits. Étant toujours en 32 bits, il est de fait devenu quasi impossible de l’utiliser sur mon PC. J’ai donc téléchargé la version 64, mis sur une clé USB et… jamais réussi à booter dessus. Qu’à cela ne tienne, je vais graver un DVD… le logiciel dédié ne trouvant pas de place sur le DVD vierge pour graver, j’ai utilisé le logiciel de base qui a parfaitement fonctionné et me voici donc avec ma copie d’Ubuntu en version 64 bits, que j’ai testé en live CD et qui fonctionne parfaitement semble-t-il. Plus qu’à l’installer pour de vrai, non sans avoir récupéré auparavant les données de réseau pour ne pas galérer à configurer l’accès au NAS, notamment. Yapluka.

Dans l’idéal, il faudrait que je remplace une bonne partie du hardware : carte mère, processeur, RAM et pourquoi pas un SSD pour le système. Mais ça n’est pas dans les priorités budgétaires du moment.

Notes

[1] Irony inside

[2] Il faut TOUJOURS se méfier des lundis.

[3] Mais je vais m’y repencher rapidement…

[4] Logiciel qui fonctionne sous Linux & Mac.

6 janvier 2016

Du RSS ! Ou je fais un malheur.

Grâce à Éric, je découvre un outil qui permet de recréer / restaurer un fil RSS/atom là où volontairement ou non, les flux ont été coupés, pour certains dans une volonté manifeste d’enfermer l’utilisateur dans un écosystème.

Comme le dit l’auteur de l’outil :

Dear so-called “social” websites. Your catchword is “share”, but you don’t want us to share. You want to keep us within your walled gardens. That’s why you’ve been removing RSS links from webpages, hiding them deep on your website, or removed feeds entirely, replacing it with crippled or demented proprietary API. FUCK YOU.

À tester, si par exemple, pouvoir intégrer un fil twitter autrement que via leur widget boursouflé vous intéresse.

19 septembre 2015

Compatible

Je vais vous avouer un truc : en dehors de sites pour des clients industriels, j’ai laissé tomber depuis quelques mois la compatibilité pour IE8, le désormais nouveau boulet de navigateur de Micro$oft qui est la dernière version utilisable sur Windows XP…

Et ? Ça soulage. Et mine de rien, ça allège le code à produire, et c’est pas plus mal.


Sinon, il semblerait que la chaleur de cet été n’était pas compatible avec notre lave-vaisselle auquel on a finalement redonné sa chance ce soir, et ô miracle, il a l’air de s’être remis de ses émotions et tourne à nouveau. C’est pas dommage.


Découvrir d’autres alphabétiques.

3 mars 2014

Thème Rouge Glace 1.5.2 pour Dotclear

Je tiens à remercier Pierre Van Glabeke qui a fait les modifications proposées pour cette nouvelle version.

Vous ne verrez pas forcément de différence avec la précédente version, mais sachez que la mécanique pour personnaliser le thème a été complètement revu, pour le mieux :

  • modification de _config.php et _public.php pour le traitement des options (Menu simple et Breadcrumb)
  • suppression de styles obsolètes et modifications css

Il est disponible en téléchargement sous ce billet et devrait être disponible sur DotAddict sous peu.

Ce billet servira de support pour cette version.

20 février 2014

Thème Rouge Glace 1.5.1 pour Dotclear

Je tiens tout d’abord à remercier Pierre Van Glabeke qui a fait les modifications proposées pour cette nouvelle version.

Au menu des nouveautés :

  • un configurateur de thème permettant d’ajouter (ou non) l’affichage :
    • du fil d’ariane si le plugin breadcrumb est installé
    • du plugin menu simple
  • une organisation différente des feuilles de style (induite par la présence du configurateur), la bascule de modifications du fichier _head.html à user_head.html, ainsi que l’ajout d’un bout de js pour masquer les formulaires de commentaire par défaut.

Il est désormais compatible uniquement pour dotclear 2.6 et supérieur, une raison supplémentaire pour mettre à jour si ce n’est pas encore fait.

Il est disponible en téléchargement sous ce billet et devrait être disponible sur DotAddict sous peu.

Ce billet servira de support pour cette version.

- page 1 de 3