(1)

Fourre-tout, ou le billet du silence expliqué

Ce fut un été riche. En eau tout d’abord, qui a pourri les pieds de tomates, et couvert le jardin de mauvaises herbes. En nuages, ensuite, qui ont gâché d’un commun accord avec la proposition précédente les mois où l’on doit recharger les batteries en chaleur et lumière naturelle bienvenus. Bref. En  […]

Lire la suite

Haut de page